Lifestyle

Guide d'une Suissesse à Paris: la vie culturelle

Aujourd'hui je vous parle de mon expérience de la vie culturelle à Paris. Je n'ai pas encore eu l'occasion de visiter tous les sites et musées sur ma liste, mais j'en ai fait quelques uns dont je voudrais parler avant d'oublier! 

 59 Rivoli

59 Rivoli

59 Rivoli
Le 59 Rivoli est un "squat artistique": une gallerie, sur six étages, où s'installent des artistes pour travailler et exposer leurs oeuvres. On y trouve de tout: des dessinateurs, des peintres, des sculpteurs... C'est une prise de vue moderne sur la gallerie d'art classique. Moderne par l'art qu'on y trouve, mais aussi par le principe du squat: le 59 Rivoli, c'est un énorme atelier, l'entrée est gratuite et les artistes travaillent sur place. En vous promenant dans les dédales miniatures de chaque étage, vous pourrez les rencontrer, les regarder travailler, discuter avec eux de leur oeuvre et de leurs prochaines expositions. Au squat, tout crie la modernité, l'éloignement de la vision classique de l'art comme quelque chose de sacré, et de parfois - surtout pour ceux comme moi qui n'y connaissent rien - ennuyeux. Le long escalier en calimaçon et ses murs couverts de graffitis vous mènent vers des oeuvres improbables, étonnantes, tendant parfois vers la provocation. Les artistes discutent ouvertement avec les visiteurs - on entend parler plusieurs langues - ou ils travaillent, de la musique en fond sonore et une cigarette aux lèvres. Même la façade extérieur du 59 est intriguante, arborant un énorme dragon qui interroge les passants: Avez-vous déjà vu un dragon féministe? 

Le Musée du Quai Branly
Ce musée, l'un des plus célèbres de Paris, situé au pied de la Tour Eiffel, est une ode à la beauté de partout et de toujours. Son exposition permanente laisse à voir une large sélection d'objets, antiques ou récents, séparés par continent. On y trouve des oeuvres d'art, mais également des objets de la vie quotidienne: vêtements traditionnels, armes, masques... Lorsque j'y ai été, le Musée du Quai Branly proposait une exposition autour des objets et de l'art au Pérou avant l'apparition des Incas (cette exposition est malheureusement terminée), ainsi qu'une collection de photos de Bettina Rheims à propos du corps féminin et de sa réduction à un simple objet de désir - ma partie préférée de la visite (et elle y est encore jusqu'au 3 juin!).

 

 Musée du Quai Branly, exposition "Vous êtes finies, douces figures", Bettina Rheims

Musée du Quai Branly, exposition "Vous êtes finies, douces figures", Bettina Rheims

L'Opéra de Bastille
À l'Opéra Bastille, il y a quelques semaines, se déroulait la première d'un ballet de Sasha Waltz: Roméo et Juliette. Comme je ne suis pas une grande connaisseuse en la matière, j'aime assister à des ballets de temps en temps, surtout s'ils ont un côté artistique moderne, quelque chose d'intéressant, de captivant. C'était bien le cas pour celui-là! Malgré une petite difficulté à déterminer tous les personnages au début, j'ai pu ensuite bien suivre l'histoire - en connaissant déjà bien la trame au préalable, en bonne étudiante d'anglais - et la musique m'a beaucoup plu, l'orchestre était très dynamique et précis. Ces deux aspects m'ont donc beaucoup plu - pour la danse elle-même, mon avis ne vaut pas grand chose, mais j'ai beaucoup apprécié aussi.
Un conseil si vous voulez aller à une représentation: les billets pour l'Opéra sont très chers (ceux pour Roméo et Juliette coûtaient quelque chose comme 160€ minimum). Mais si vous vous rendez sur place le matin même de la représentation, vous pourrez obtenir une place à prix réduit! Ce ne sont bien sûr pas les meilleures places: on ne voit pas la scène en entier (je dirais qu'on en voit 70%), ou alors on doit rester debout. Mais cela m'a permis d'avoir une place à 15€, ce qui vaut amplement la peine pour moi! Attention quand même: une seule personne ne peut acheter que quatre places à prix réduit. 

Le Musée d'Orsay
Enfin, un autre des musées les plus connus: le Musée d'Orsay. Pour celui-là, je n'étais pas super emballée, mais je me suis dit qu'il fallait que j'y aille au moins une fois. Au final, je n'ai pas été déçue: le musée est situé dans une ancienne gare, le bâtiment lui-même est donc très impressionnant. Je n'ai pas eu le temps d'en faire le tour complet, mais les oeuvres sont très bien divisées, par genre et/ou par période, ce qui permet de se concentrer sur ce qui nous intéresse. Comme au Quai Branly, ils ont des expositions temporaires, et ils ont de tout: des peintures, des sculptures, mais aussi du mobilier. C'était une visite vraiment intéressante.

C'est tout pour l'instant, mais un second article viendra probablement lorsque j'aurai pu visiter plus de sites! Pour plus de photos de Paris: mon Instagram. Si vous voulez plus d'infos ou si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter à travers le formulaire, et si cet article vous a plu, cliquez sur le petit coeur en haut de l'article - de là, vous pouvez aussi le partager sur Facebook, Tumblr ou Pinterest!

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Today I want to tell you about my experience with the cultural life in Paris. I haven't had the opportunity to visit all of the sites and museums on my list, but I've done a few I'd like to talk about before I forget!

 Quai Branly Museum

Quai Branly Museum

59 Rivoli
The 59 Rivoli is an "art squat": a six-story gallery, where artists settle down to work and exhibit their work. There is a bit of everything: drawers, painters, sculptors... It's a modern twist on the classic art gallery. Modern through the art that can be found there, but also through the idea of the squat: the 59 Rivoli is an enormous workshop, the entrance is free and artists work there. Walking through the small mazes of each story, you will be able to meet them, watch them work, or discuss their art and their next exhibitions. In the squat, everything screams modernity, distance from the classical idea of art as something sacred, and sometimes - especially for those who, like me, know nothing about it - boring. The long spiral staircase and its graffiti-covered walls will lead you to unusual, surprising pieces, which are even sometimes provocative. Artists discuss freely with visitors - different languages fuse together - or they work, their music in the background and a cigarette in their hand. Even the outside façade of the 59 is intriguing, showcasing an enormous dragon asking passerby's: Have you ever seen a feminist dragon?

The Quai Branly Museum
This museum, one of Paris' most famous, situated right by the Eiffel Tower, is an ode to beauty of all regions and periods. Its permanent exhibition shows a large selection of objects, old or recent, divided into continents. There, you can find artwork, but also everyday objects: traditional clothing, weapons, masks... When I went there, the Quai Branly Museum offered an exhibition about objects and art in Peru before the Incas (unfortunately, this exhibition is over), as well as a collection of photographs by Bettina Rheims about the female body and its reduction to a mere object of desire - my favorite part of the visit (and still up until June 3rd!).

 Orsay Museum

Orsay Museum

 

Bastille Opera
In the Bastille Opera, a few weeks ago, the premiere of a ballet by Sasha Waltz took place: it was Romeo and Juliet. Since I do not know much about them, I like to see ballets once in a while, especially if they have a modern artistic side to them, something interesting, captivating. It was definitely the case for this one! Despite some difficulty finding who played which character in the beginning, I then was able to follow the story pretty well - already knowing the plot well to start with, as a good English student - and the music was very good, the orchestra was dynamic and precise. I really enjoyed these two aspects - about the ballet itself, my opinion isn't really worth anything, but I really liked it as well.
A small tip if you want to go to a show: the tickets for the Opera are pretty expensive (those for Romeo and Juliet were about 160€ minimum). But if you go there on the morning of the show, you can get a ticket for a reduced price! They are obviously not the best seats in the house: you can't see the entire stage (I would say you can see about 70%), or you have to stand. But this meant I could get a ticket for 15€, which was definitely worth it to me! But be careful: one person can only buy up to four reduced-price tickets.

Orsay Museum
Finally, another one of the most famous museums here: the Orsay Museum. For this one, I wasn't particularly excited, but I figured I should at least go once. In the end, I was not disappointed: the museum is found in an old train station, and the building itself is very impressive. I didn't have time to go through everything, but the art is very well divided, by genre and/or by period, which allowed me to focus on what I was interested in. Like Quai Branly, they have temporary exhibitions, and they have a bit of everything: paintings, sculptures, and also furniture. It was a very interesting visit.

This is it for now, but a second article will probably follow once I visit more sites! If you want to see more photos, you can check out my Instagram. If you want any other info or have any questions, don't hesitate to contact me through the contact page, and if you enjoyed this post, please click the little heart at the top of the article - you can also share it on Facebook, Tumblr or Pinterest from there!